Allô 18

18-112 les numéros qui sauvent

Adoptez le réflexe qui sauve !

En cas d'urgence, composez le 18 ou le 112

Il est important d'indiquer à l'opérateur qui décroche :

  • le lieu du sinistre (commune, rue, n°, étage, ...)
  • la nature du sinistre (accident de la route, malaise, feu, ...)
  • le nombre de victimes (et si possible leur état apparent)
  • la présence éventuelle de dangers spécifiques (produits chimiques, ...)

Ne raccrocher jamais le premier !

Dans le cadre d'un secours à personne, vous serez mis en relation avec le médecin du SAMU.

N'oubliez pas !

Le 18 et le 112 sont des numéros de téléphone réservés aux appels d’urgence. Ainsi, la personne qui appelle doit se trouver face à un besoin de secours avéré ou potentiel.
 
À l’autre bout du fil, les opérateurs du CTA se mobilisent pour déployer le plus rapidement possible des moyens de secours adaptés auprès des personnes en détresse. 

Respectez les numéros d'urgence !

Depuis plusieurs années, le SDIS constate une hausse des appels reçus. Cette augmentation ne correspond pas toujours à un accroissement des sinistres. Certaines demandes n'entrent pas dans le champs des compétences des sapeurs-pompiers. Chaque appel injustifié peut retarder le secours d'une personne en détresse.
 

Il est de la responsabilité de chacun de contribuer à la réussite des secours en faisant un usage adapté des numéros d'urgence.

 
Pour sensibiliser le public aux incidences d'une fausse alerte sur l'activité des sapeurs-pompiers, le service communication du SDIS 70 a réalisé une vidéo que vous pouvez visionner ci-dessous.