Réseaux de transmission

Les moyens de communication représentent un élément majeur de l’organisation territoriale des secours. Pour coordonner l’activité opérationnelle, les SDIS disposent de réseaux radioélectriques établis sur les fréquences du ministère de l’Intérieur que leur assigne la direction des transmissions et de l’informatique.

Le service départemental d'incendie et de secours de la Haute-Saône est doté, depuis 1992, d'un réseau de transmission basé sur une technologie analogique dite en « alternat bi-fréquence », conforme à l'Ordre de Base National des Transmissions (OBNT), issu de la circulaire du 10 octobre 1990.
A partir de 2010, le SDIS a progressivement migré vers le réseau ANTARES (Adaptation Nationale des Transmissions Aux Risques Et aux Secours).
Cependant, le nouveau réseau ne couvrant pas intégralement le département (l’ensemble des infrastructures n’ayant pas encore été déployé par l’Etat), les deux systèmes coexistent toujours.
Ces réseaux permettent au CODIS d'établir, avec les véhicules engagés en intervention, des liaisons radio sur l'ensemble du département.

Afin d'assurer un taux de couverture optimal du territoire, l'architecture de ce réseau repose sur la présence de :

29 Stations radio fixes
2 Gestionnaires de voix radio
350 Emetteurs récepteurs mobiles 80 MHz
389 Postes émetteurs-récepteurs mobiles ANTARES dont 78 dans les CPI
61 Postes émetteurs-récepteurs portatifs ANTARES
1169 Récepteurs d'appel sélectif
1 Satellite CODIS

 

  • 4 relais phonie dont 3 opérationnels et 1 commandement répartis sur 3 points hauts, propriétés du SDIS 70
  • 290 émetteurs-récepteurs mobiles
  • 50 émetteurs-récepteurs portatifs
  • 1080 récepteurs d’appel sélectif

Enfin, un système de géolocalisation installé dans l’ensemble des Véhicules de Secours et d’Assistance aux Victimes (VSAV) permet au CODIS de connaître leur position exacte et ainsi de gérer plus finement les interventions.